Pourquoi ma peau réagit mal au froid ? 😔

Gebhard Sophie

Tu te demandes pourquoi l’hiver ta peau tiraille autant ? Pourquoi elle est plus sensible à un changement de température qu'il soit froid ou chaud, comme par exemple après un bain ? Nous allons ici répondre à toutes tes interrogations en te donnant tous les mécanismes provoquant ce phénomène. Tu auras toutes les clés en main pour connaitre les réactions de ta peau au froid et à la chaleur. Alors, on t'explique ?

Pourquoi ma peau est-elle sensible en hiver ?

Les bains ou douches chaudes 


Alors oui, après une looooongue journée de travail et après avoir subi le froid tu rêves que d’une seule chose ? Te prélasser dans un bain bien chaud pour te détendre ?


Ce n’est peut-être pas la meilleure idée … En effet, la chaleur aura un effet néfaste sur la peau et va avoir tendance à l’agresser ce qui va provoquer une sensation de tiraillement en sortant. Privilégie donc un bain tiède et moins long afin de n'en garder que les avantages.


L’exposition au vent et l’air froid


Par définition, plus l’air est froid, plus il est sec, et plus il va dessécher la peau.

De plus, le vent, notamment celui pris en plein visage lors de sport de glisse l’hiver, comme le ski, va avoir tendance à assécher ta peau. En effet, il va engendrer un renouvellement de l’air en contact de votre peau ce qui va avoir comme conséquence une accentuation du dessèchement.


Au contraire, une journée moins ventée va moins renouveler l’air entourant votre visage qui aura tendance à se réchauffer, s’humidifier, limitant les dégâts. 

Odoo text and image block

L’air intérieur sec 


En effet, l’hiver rime souvent avec chauffage. Ce dernier dessèche l’air ambiant de la maison qui va finalement absorber l’humidité de la peau. Pense à poser un petit verre d’eau sur ton radiateur : cela permettra d’augmenter l’humidité ambiante.


La thermorégulation du corps 


La thermorégulation, comme son nom l’indique, correspond au fait que le corps cherche toujours à maintenir la même température corporelle. En cas de grand froid, le corps va produire des molécules chimiques engendrant une vasoconstriction des vaisseaux superficiels (contraction des petits vaisseaux) et une vasodilatation des vaisseaux profond dans le but d’assurer une température constante pour les organes vitaux.

Or, cette vasoconstriction superficielle engendre un moindre flux sanguin et une moins bonne élimination des toxines. La peau se retrouve donc moins hydratée, avec plus de toxines non éliminées.


Désormais, tu sais tout sur les réactions de ta peau en hiver ! Dans le prochain article, on te livra la routine à adopter pour vivre au mieux ces variations de température.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Vous devez être Connecté en tant que pour poster un commentaire.